Categories

Archives

La pensée du jour (ça parle encore de bébé je sais je sais…)

  1. Oct.31.2011@6:53 am - Elise says:

    J’avais trouvé la marche entre les Pays-Bas et la France déjà énorme! Bouuuh les solides a 4 mois c’est mal, faire dormir son bebe dans le cosy pour la sieste c’est mal, l’endormir a bras c’est sacrilège… Et j’en passe.
    Que ce soit en France, en Asie ou même aux Pays-Bas 😉 on fait toutes comme on peut, et on mérite toute une médaille 😉

  2. Oct.31.2011@8:04 am - Barbara says:

    Dis la France c’est affreux… Mais tu as raison j’ai des commentaires de mes cousines qui ont toutes des bébés de 5 mois et qui ne comprennent pas mais COMMENT LUCY ne fait pas TOUTEs ces nuits à 17 mois!!!! Et en plus tu ne la laisses pas pleurer et tu bosses, et tu es enceinte… Et alors tu as allaiter 8 mois en bossant???? Bref je suis une malade pour les filles de ma famille… Je ne comprends pas. Enfin cela ne me mets pas mal alaise pour autant, j’arrive des States ou on m’a laissé sortir de la maternité après 24 h avec un bébé de 2 kilos… Et ou je n’ai JAMAIS pesé Lucy (à part pendant les visites chez le pédiatre). Je n’ai pratiquement pas lu de bouquin (à part sur le sommeil parce que bon THE LACK of it is hard on ME)… Mais je ne fonctionne qu’à l’instinct… Bon j’avoue que la on entre dans THE terrible TWO et je commence à reluquer les livres un peu quoi, j’ai un peu besoin d’aide sur THE tentrumS (enfin ce n’est as chronique mais Lucy commence un peu à faire des petites crisettes et je n’aime pas la voir se mettre dans des états pareil)…
    Mais tu as raison, The rest of the World est beaucoup plus cool (enfin je trouve)… Je connais Singapour par Anis et les US sont trés proche de cela.
    Oh et il n’y a pas de mal à parler de ses bébés…

    • Nov.2.2011@1:16 am - Olive says:

      Ahh lala moi aussi j’en ai eu des remarques sur les nuits et l’allaitement ! Ceci dit, j’ai du certainement en faire avant qu’on m’en fasse :)

  3. Oct.31.2011@8:10 am - Karine JJ says:

    perso je parts du postulat qu’il n’y a pas de meilleure mère pour mes enfants que moi, deuxièmement que chaque décision que je prends et forcemment la meilleure pour mon loulou , troisièmement je me dis que l’on a jamais vu un bébé avec qui on a fait du co-dodo continuer à dormir avec ses parents à 18 ans et developper une schyzophrénie grave, quatriémement concernant les pédiatres j’avoue que c’est LE sujet épineux , jusqu’à ce jour je n’en ai rencontré aucun de rellement compétent en terme de conseils et d’écoute ( entre celui qui voulait donner de la cortisone injectable à Gabriel dès ses 4 mois pour soigner son eczéma et celle qui m’a vertement réprimander de donner de la viande à Louise qui a 22 mois et qu’à cet âge on ne donne que du lait BIO…), en résumé tout ce que tu dis est criant de vérité et cela fait beaucoup de bien de te lire. Encore bravo , bises à vous , et continuons de faire ce que bon nous semble après tout si nous avons reussi à ce que le premier soit parfait c’est que nous sommes faites pour être maman et puis c’est tout !!!!

    BON VENT !!!!

  4. Oct.31.2011@8:44 am - Charlotte says:

    D’ailleurs il est intéressant de voir que, dans un pays très multiculturel comme Singapour, les pédiatres (la mienne en tous cas a l’époque) donnent très peu de conseils autres que purement médicaux car ils savent que les choix concernant la nourriture, le sommeil, etc. sont très culturels finalement (et pas scientifiques !).

    Ici je suis très admirative des mères australiennes qui plaquent tout le jour ou elles décident de fonder une famille pour consacrer quasi H24 toute leur vie a leurs enfants.

    Zéro mode de garde + âge scolaire fixe a 5 ans = une bonne tranche de vie offerte a leurs bambins ! Qui sont en plus souvent très rapproches car elles ont des enfants tard. Donc 5 ans, H24 (et oui, ça comprend le supermarché, les visites chez le gyneco et la course a pieds quotidienne avec greffon poussette, H24 vraiment vraiment), et souvent x2 ! Des saintes je vous dis !

    Venant de France ca fait un drôle d’effet de voir de grands enfants de 4-5 ans toute la journée avec leurs mamans… Et venant de Singapour ça fait un drôle d’effet de voir de tout petits bébés accompagner leurs mamans partout ! Mais bon finalement ils ne tournent pas plus mal que les autres. Quand on regarde les adultes on peut vraiment dire que les australiens sont les champions de la confiance en soi ! Est-ce grâce a leur modèle éducatif, qui a tout de même l’énorme défaut de ne pas laisser beaucoup de choix aux femmes ?

    • Nov.2.2011@1:20 am - Olive says:

      En effet, c’est un peu l’éternel problème … Il semblerait que les pays scandinaves soient les mieux placés en la matière. De là à vivre sous la neige 6 mois dans l’année chais pas :)

  5. Oct.31.2011@12:58 pm - Erika says:

    Bravo pour ce post! Je suis bien contente d’avoir pu accoucher a Singapour. Cela m’a ouvert un tas de possibilites: accouchement naturel, allaitement long et bien d’autres (voies que je n’aurai certainement pas explorees en d’autres contrees).

  6. Oct.31.2011@2:02 pm - Alice says:

    Tu viens de dire tout haut ce que plein de French Mums pensent tout bas, alors merci!
    Allez fais nous un ptit quatrieme, ca va equilibrer les methodes de maternage (2 premiers enfants a la methode francaise, 2 derniers a la methode open minded) et tu auras assez de material pour un bouquin ‘La methode Olivia’.Laurence Pernoud n’a qu’a bien se tenir :-)

    • Nov.2.2011@1:23 am - Olive says:

      Ah les French Mums … 😉
      C’est une excellente idée un 4ème enfant puis un 5ème pour lancer une collection …

  7. Oct.31.2011@3:07 pm - Floasingapour says:

    C’est tout a fait vrai : élever un enfant a l’étranger permet d’avoir de nouvelles perspectives, et tant mieux. En revanche, c’est en France, sur les forums de jeunes mamans, que j’ai découvert l’allaitement a la demande, le bio, le portage en écharpe. La liberté de choix y est réelle et les forumeuses prennent l’avis du Pediatre comme un autre.
    Ce que j’ai tout de Meme du mal a comprendre, c’est le sentiment de persécution qu’éprouvent les jeunes mamans qui ne suivent pas les fameux préceptes de Mmes Pernoud et autres. Pour avoir allaite 16 mois mon fils, a volonté et en toutes circonstances, je n’ai jamais souffert du regard des autres sur moi (par contre mon homme était qq part tres jaloux !!!). Comme dit la chanson, chacun fait c’qui lui plait 😉

    • Nov.2.2011@1:29 am - Olive says:

      J’ai allaité 17 mois et n’ai jamais souffert du regard des autres mais j’étais souvent saoulée par les remarques sur le sujet. Mon mari est aussi plutôt contre l’allaitement long qui entretient la relation fusionnelle avec le bébé et pas avec le papa :)
      Marrant j’ai trouvé que les forums d’allaitantes étaient aussi super utiles et plein de bons conseils.

  8. Oct.31.2011@8:16 pm - Anne&Co says:

    Arf ! Sujet épineux s’il en est … Pour avoir accouché de mes trois marmots sur trois continents différents (et aucune expérience française de l’accouchement et de l’éducation si ce n’est ma propre culture), je ne peux que te rejoindre totalement sur “ya pas de standard”. Le “tour de lit” interdit aux Pays-Bas, l’obsession des “winds” à Singapour et la fascination pour le portage par une une maman Blanche en Afrique du Sud, je connais.
    Cela dit, un des écueils fréquents des Français de l’étranger c’est de trouver beaucoup de défauts a notre culture d’origine et de la dénigrer facilement au profit de notre culture d’accueil. On trouve ailleurs qu’en France tout autant d’usages intransigeants et rigides. C’est juste qu’ils sont différents (genre: tu respectes pas le “confinment period” à Singapour, t’es une mauvaise mère, en Afrique du Sud, tu accouches naturellement, t’es une alien).
    Après, je te rejoins aussi sur les conseils des bouquins de puériculture “classiques” (Pernoud&Cie), tellement déconnectés de la réalité (sur le sommeil, notamment, et l’allaitement), dégoulinants de conseils passe-partout, qui n’appellent JAMAIS à questionner certaines idées ou certains comportements.
    En fait, en y réfléchissant bien, je n’ai pas rencontré de culture où la maman était encouragée à se poser des questions, “challenger” les usages en fonction de son ressenti. La puériculture est toujours un domaine très sensible où les mamans ont finalement peu le droit à la parole, car tout le monde sait pour elles ce qui est le mieux pour leur bébé (les “gens”, la famille, les magazines, les livres spécialisés, l’usage, le bon sens commun, etc …).
    En tous cas, merci pour ce bon texte de réflexion !

    • Nov.2.2011@1:31 am - Olive says:

      Tu as tout à fait raison, on tombe très vite dans le dénigrement de sa propre culture d’ailleurs il faudrait que je médite ça aussi :)